Zoom sur… Model Co

blog-mode-beaute-nantes-model-co-blog-de-salome

Ah, Model Co ! C’est une marque que j’utilise depuis quelques mois déjà et pourtant je ne pense pas en avoir particulièrement parlé ici ! Et c’est bien dommage me direz-vous, car la marque australienne est pour moi l’une des plus innovantes en son genre.

Qu’est-ce qu’elle a de spécial ?
Shelley Barrett, la créatrice de la marque, met un point d’honneur à apporter de la nouveauté dans les basiques et ça fait du bien ! Le gloss, par exemple, est quelque chose que j’avais cessé d’utiliser depuis à peu près… toujours, pour son côté un peu vulgaire et surtout collant (je préfère manger mes cheveux avec une sauce au poivre, merci). Pourtant la marque a réussi à me réconcilier avec (un exploit en somme) car les teintes sont naturelles et surtout il ne colle pas autant que ses homologues.

Model Co réussi aussi à se démarquer par ses packagings simples mais pratiques. Bah oui, c’est tout bête mais il fallait y penser ! Apposer un miroir sur le tube pour éviter d’avoir l’air tout droit sortie d’une œuvre de David Lachapelle, dévoiler la couleur du rouge à lèvres grâce à une face en plexi sur le haut du capuchon… Astucieux, non ?

Et niveau qualité, ça donne quoi ?
Si ce n’est clairement pas la marque du siècle, je suis quand même très séduite par la tenue et l’odeur des produits, ainsi que par leurs teintes qui sont selon moi naturelles et donnent un vrai coup de frais et de bonne mine à votre joli minois.

Pour les curieuses : modelcocosmetics.com
Sur les photos, les teintes utilisées sont : Gloss Showgirl Red / Rouge à lèvres Get Naked / Blush Peach Bellini 02

Et comme ça fait longtemps, on va se quitter avec un clip qu’il est bien

instagram-blog-mode-nantes-pictofacebook-blog-mode-nantes-pictopinterest-blog-mode-nantes-picto
signature

Back to the future

Comment reprendre les rennes d’un blog après 4 mois d’absence ? Il est vrai que j’ai été très occupée ces derniers mois, trop occupée même pour pouvoir créer un contenu à peu près qualitatif, alors aujourd’hui c’est le malaise. Paf. Evidemment je ne vous ai pas oubliées, loin de là, et je vous remercie pour les mails que je reçois toutes les semaines malgré tout. Alors du coup levons le mystère avant de revenir à des articles plus conventionnels, qu’ai-je fait pendant ce temps là qui ai mérité ce silence ?

Le Solar Decathlon Europe 2014

C’est sûrement l’expérience qui m’a pris le plus de temps ces derniers mois, et aussi la plus enrichissante. Le Solar Decathlon est une compétition sur le logement à énergie solaire qui oppose 20 équipes de 16 pays différents. C’est la première fois que la France accueille l’évènement, à la Cité du Soleil de Versailles. Nous avons intégré l’équipe Atlantic Challenge en janvier avec mon amie Coralie et avons géré la communication de notre projet Philéas jusqu’au bout de la compétition. Après ce travail acharné, toute l’équipe a été récompensée par la deuxième place du classement, une fierté pour tout le monde ! Et il s’agit surtout d’une super expérience internationale grâce à laquelle j’ai rencontré de vraiment belles personnes et découvert des cultures différentes. Bravo à tous vous vous êtes débrouillés comme des chefs !

solar-decathlon-europe-2014-phileas©Solar Decathlon Europe by Valeria Anzolin

Le Hellfest

Rendez-vous annuel oblige, le Hellfest est LE festival que je ne louperais pour rien au monde ! C’est une pause qui fait du bien entre deux semaines de boulot, et malgré les apparences il s’agit, pour moi, d’un des festivals à l’ambiance la plus drôle, sympathique et bonne enfant de France. J’y ai fait des chouettes découvertes musicales comme Buckcherry et Of Mice & Men, et j’ai pleuré devant Aerosmith dans mon costume de Wonder Woman. Ouais.

10375082_924191924272975_4812057610746113668_nLes vacances

Une fois mon mémoire bouclé et le Solar Decathlon terminé, je n’ai pas manqué de fuir au plus vite ! J’ai eu très peu de vacances cette année et après trop de pression il fallait partir. Et comme mes copains sont les plus chouettes de la Terre, ils m’ont emporté dans leurs valises comme cadeau d’anniversaire. Direction Avignon, Lacanau et le Cap Ferret pour 5 jours de bêtise (et ça fait du bien). J’ai expérimenté un "no style" bien comme il faut.

blog-mode-nantes-voyage-londres
A peine rentrée, déjà repartie. Direction Londres cette fois, qui est selon moi la plus belle ville du monde et celle dans laquelle je me sens le mieux. Depuis toujours je me sens très proche de la culture de la Grande-Bretagne et j’espère vraiment pouvoir y vivre un jour. Quand j’aurai un mari très riche. Bradley Cooper si tu me lis, hein.

Du coup je suis arrivée incognito au pays des gens pâles car ma religion m’interdit de bronzer. C’est évidemment le paradis des fans de Doctor Who avec son Tardis grandeur nature à Earl’s Court. Peut-être bien que j’ai dévalisé le Forbidden Planet de Covent Garden (179 Shaftesbury Avenue, London WC2H 8JR) où les vendeurs ont les cheveux rouges et où ils passent du L7 en musique de fond. Quelque chose qu’on ne verra que rarement en France malheureusement. Dans le même quartier, vous trouverez Pop Boutique (6 Monmouth Street) avec ses fripes incroyables mais aussi une collection de vêtements neufs, vous savez, les robes kitsch que vous pouvez retrouver sur Asos. Je n’ai pas manqué de traverser Oxford Street pour une matinée shopping.

Je vous retrouve donc tout bientôt pour de vrais articles, merci d’être encore là !

instagram-blog-mode-nantes-pictofacebook-blog-mode-nantes-pictopinterest-blog-mode-nantes-picto

signature